Action Francophone Internationale (AFI)

Accueil > Actualité > La Grande guerre n’a plus de témoins vivants.

La Grande guerre n’a plus de témoins vivants.

mercredi 12 mars 2008

C’est un francophone d’origine italienne, Lazare Ponticelli, qui aura été le dernier poilu survivant de la Grande guerre. Celui qui s’engagea à 16 ans dans la Légion étrangère pour défendre sa patrie d’adoption est décédé à l’âge de 110 ans le mercredi 12 mars 2008.

Lazare Ponticelli avait dans un premier temps refusé l’idée d’avoir des obsèques nationales comme le proposait le gouvernement, mais avait finalement décidé d’accepter, "au nom de tous ceux qui sont morts, hommes et femmes" pendant la première Guerre mondiale.

Il y a près de 100 ans le pouvoir politique sacrifiait sa jeunesse dans l’absurdité d’une guerre non maîtrisée, aujourd’hui il prend soin de rendre honneur à la dernière victime de l’une des plus grandes inutiles boucheries de l’histoire moderne.

La guerre 14-18 rentre désormais dans l’histoire. Est-ce à dire que toute la vérité s’établira sur l’enrolement forcé de toute une génération qui subit davantage qu’elle ne servit la patrie aujourd’hui reconnaissante... ou repentante ?

Rédaction de l’AFI