Action Francophone Internationale (AFI)

Accueil > Actualité > Guinée-Konakry : loi martiale contre grève générale !

Guinée-Konakry : loi martiale contre grève générale !

samedi 17 février 2007

"C’est le prix de la liberté et la population est
prête a affronter les militaires pour un changement
radical. Après 23 années de pouvoir sans partage, le président Lansane Conté n’a rien à proposer maintenant à la population. On lui
a fait une très bonne proposition de nommer un premier
ministre de consensus pour une sortie honorable de la
crise, mais malheureusement il n’a pas saisi
l’opportunité. Après plus de 100 morts, pas de marche en
arrière. Tous les Guinéens
et Guinéennes, de l’intérieur et de l’extérieur
veulent aujourd’hui un changement pour le bonheur de
la Guinée.
"

Voici ce que nous a écrit un ami questionné à propos de la situation en Guinée.

Quant a l’intéressé lui-même, voila sa conception des choses :

« Moi, personne ne discute avec moi quand je suis président. ….C’est moi que le peuple a désigné pour diriger le pays, je le dirige entre moi et Dieu. C’est tout. …On ne se mélange pas avec les malfaiteurs pour prendre une décision. On prend sa décision. Si moi, je prends une mauvaise décision contre mon pays, c’est Dieu seul qui peut me punir, pas un homme ». (cité sur le site : http://www.guinea-dyama.com/lansana.html)

Effectivement, la mésentente semble définitive. Pour une solution pacifique, que le president Conté prétend souhaiter, il faudrait qu’il admette que les volontés du peuple guinéen ne sont peut-être pas illégitimes devant Dieu.

Julien Debenat