Action Francophone Internationale (AFI)

Accueil > Bibliothèque > Fiches lectures > L’illusion coloniale

fiche lecture

L’illusion coloniale

d’Eric Deroo avec la participation de Sandrine Lemaire

mercredi 3 janvier 2007, par

Quatrième de couverture

Utopie républicaine, velléité commerciale, rêve d’impérialisme... l’illusion coloniale remonte au siècle des Lumières.
Vue de la métropole, c’était « notre empire ». Là-bas, la « mère patrie ». Tous l’appelaient « la plus grande France ». Elle est née d’un malentendu, de la rencontre d’un imaginaire collectif et d’une réalité économique. A l’heure où chacun s’emploie à réviser ces pages d’un passé qui ne passe pas, Eric Deroo et Sandrine Lemaire ont voulu reconstituer un puzzle d’une représentation fantasmée. Image après image, ils confrontent l’idée de l’outre-mer à son histoire. C’est le récit d’une mythologie, d’un entrelacs d’équivoques, de malentendus. L’illusion coloniale en noir et en couleur.

Eric Deroo, chercheur et cinéaste, il travaille depuis vingt ans sur la question coloniale. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrage dont Zoos Humains, le Paris Noir ou Dien Bien Phu.
Agrégée et docteur en histoire, Sandrine Lemaire, a codirigé des ouvrages remarqués : Culture coloniale, Culture impériale, Zoos Humains, et Fracture coloniale.

Commentaire
Cet ouvrage richement illustré aborde toute l’histoire coloniale de la France en démontant en particulier (avec illustrations à l’appui) la formidable propagande menée par l’état républicain (ou non) de la France « mère patrie » et différentes entreprises commerciales ou religieuses, trouvant dans les colonies « matières à développement ».
Aux travers de courts chapitres regroupés en sections chronologiques, cet ouvrage n’approfondi pas les sujets mais dresse toutefois un état des lieux fort instructif des mythes qui fondent l’imaginaire collectif des français lorsqu’ils pensent à leur « colonies », renvoyant ainsi à de nombreux débats d’actualité et « images persistantes » du colonialisme et de l’impérialisme.


2005
Edition Tallandier
215 p